• Un étranger et la retraite coréenne

    Un étranger et la retraite coréenneJe vous avais conté l'efficacité coréenne, qui au bout de mes 3 premiers mois de contrat dans ce pays, m'avait déjà envoyé un récapitulatif de mes cotisations retraites, avec date de départ donc durée à cotiser et montant espérer d'ici là! Je vous avais également expliqué que je cotisais personnellement à la CFE de mon côté (explication plus bas) et que je pouvais récupérer mes cotisations retraite coréennes sous forme de pécule en partant! Ce que j'ai tenté de faire hier!

    D'abord, je dois vous préciser que j'y suis allé en vélo, après avoir lu la dictée du brevet. J'avais prévu large, en gros toute l'après-midi, car en Corée, c'est plutôt bien organisé mais moi, immigré ne connaissant pas la langue, j'y comprends pas grand chose!

    Un étranger et la retraite coréenne

    bon ensuite j'ai fait un peu de rab, car le bureau des pensions se situe à la pointe du trajet  en bas de la carte!

    Et puis il faut aussi que je vous explique le pourquoi du comment! Ce n'est pas si simple!

    Quand tu viens bosser en Corée, avec un contrat local, tu cotises pour la retraite coréenne. Normal! Ce qui fait que tu reçois tous les ans ce type de document (ici et ce dont j'ai parlé dans mon introduction).

    Après tu as 2 possibilités:

    - soit tu quittes la Corée avant 10 ans de résidence (et de cotisations): les accords franco-coréen font que tes trimestres comptent pour ta retraite française (ex: 4 trimestres cotisés en Corée compte pour 4 trimestres cotisés en France). Et tu récupères tes cotisations! mieux tu récupères aussi les cotisations de ton employeur!

    Sauf que pour moi, y'a eu maldonne, qui m'a fait rager, puis en fait non: j'ai décidé de mon propre chef de cotiser à la CFE pour.... que mes trimestres coréens comptent en France (vous voyez venir la rage?). Ce qui coûte une blinde (1450 euros par trimestre). Tout ça pour découvrir que c'est redondant avec l'accord des caisses franco-coréenne!

    Mais en fait non, il y a une astuce: comme je ne sais pas de quoi mon avenir sera fait, peut-être un autre contrat local un jour dans un autre pays ayant un semblant de système de retraite. Or lors du décomptes des trimestres cotisées, en France, la caisse de retraite ne prendra en compte que 2 périodes cotisées dans 2 systèmes différents.

    Je vous donne un exemple et tout va s'éclairer: imaginons que j'ai cotisé 172 trimestres (c'est ce que je dois, pour l'instant avoir pour une retraite à taux plein), donc 8 trimestres en Corée (2 ans), 40 trimestres au Canada (10 ans) et le reste en France. Et bien, malheureusement ne compterons que les trimestres de 2 systèmes sur les 3 (le moins désavantageux, compter la France et le Canada, mais cela implique quand même la perte de 8 trimestres!

    Alors qu'avec ma double cotisation locale-CFE, les 8 trimestres coréens je les ai cotisés moi-même!

    On verra ce que nous réserve mon futur professionnel!

    - soit (oui je n'avais pas encore présenté le 2e cas), tu travailles plus de 10 ans en Corée, la récupération des cotisations n'est alors plus possible, et tu recevras une pension en wons versée par la Corée!

    Ce que j'allais faire hier, c'était donc demander le remboursement de mes cotisations retraite puisque je quitte le monde du travail coréen à la fin de mon contrat, le 31 août 2015.

    Je me suis donc rendu à Yangjae, nom pas inconnu d'Yvette puisque c'est là qu'est le marché aux fleurs, à la station de métro éponyme (sortie 9) et plus précisément à l'immeuble LTower (enfin c'est comme cela qu'on me l'a annoncé, mais vous constaterez, image à l'appui, que c'est en fait "El Tower"! En espagnol? Un signe?). Encore plus précisément au 3e étage de cette fameuse tour!

    Un étranger et la retraite coréenne

    y'a pas plein de couleurs sur mon plan??

    Sauf que en ce moment c'est la MER...S à Séoul: t'as donc droit au planton et ça caméra infra-rouge à l'entrée, pour vérifier si tu n'es pas fiévreux!

    Un étranger et la retraite coréenne

    Un étranger et la retraite coréenne

    Un étranger et la retraite coréenne

    NPS, l'office national des pensions!

    Vous ne pourrez pas rater non plus les bureaux....

    Un étranger et la retraite coréenne

    Et Ô miracle, il y a un guichet pour les étrangers!

    Un étranger et la retraite coréenne

    Lump-Sum Refund c'est le nom anglophone de l'opération que je suis en train de réaliser!

    2-3 formulaires plus tard, 2-3 photocopies aussi, une légère prise de tête parce que comme le remboursement a lieu après la dernière cotisation (en septembre donc), ils ont prévu (merci) le remboursement par transfert en euro sur mon compte français), nous n'étions pas serein sur les codes de banques à indiquer (BIC?IBAN?....)

    Un étranger et la retraite coréenne

    20 minutes et le tour est joué!

    Un étranger et la retraite coréenne

    Par contre ce n'est pas anodin, c'est une démarche à 6,7 millions de Wons!! Ca rembourse pas mes cotisation CFE (8 trimestre à 1450 euros, faites le calcul vous-même!), mais ça aide quand même!

    « Un été d'expatriés avec changement de pays d'accueilMach's gut FC Dogil »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    pauld
    Mardi 23 Juin 2015 à 07:58

    Non... Je ne ferai pas le calcul... Non mais !!!

    2
    Yvettem
    Mardi 23 Juin 2015 à 08:19

    Encore une histoire d'argent !!! Ah! Le monde moderne ????    Bises et pas de comment cette semaine !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :